La mini jupe : bientôt 60 ans d'histoire et de style !

Créée au début des années 60, la mini jupe est bien plus qu'un simple vêtement, c'est aussi un symbole fort de l'émancipation féminine. Retour sur l'histoire de cette pièce mode révolutionnaire dans l'âme, qui demeure presque 60 ans plus tard encore au top du style.
l'histoire de la mini jupe

Par Pierre-Guillaume Ligdamis , 13 mars 2020

Elle fait aujourd'hui partie intégrante du paysage mode, déclinée de multiples façons et adoptée quotidiennement par de nombreuses femmes et même par des hommes, mais pourtant la mini-jupe revient de loin.

En effet, si on se penche sur l'histoire de ce vêtement, le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas été de tout repos. Si pour certain.e.s il ne s'agit que d'un simple morceau de tissu, c'est en réalité bien plus que ça. On peut le dire, la mini-jupe est un véritable symbole, un emblème de la révolution menée à une époque par les femmes pour se libérer de l'oppression des codes conservateurs de la société patriarcale. Pour tout comprendre du séisme mode et social provoqué par la mini-jupe, on vous propose de revenir sur son histoire.

La mini jupe : un vêtement féministe

La première mini jupe est apparue en France en 1964, si les jeunes femmes n'ont pas manqué de l'adopter très rapidement, cela n'était pas pour plaire aux réactionnaires conservateurs.
Pour comprendre cela, il faut replacer le contexte : à cette époque les femmes portaient uniquement des jupes ou des robes longues et il était strictement interdit d'oser dévoiler ses genoux.

Heureusement, il y a eu Mary Quant, cette styliste britannique a osé, à une époque où elle savait que cela ne serait pas bien perçu, raccourcir les jupes qu'elles créait pour séduire ses jeunes amies et clientes plus libérées. C'est ainsi qu'est née en 1962 la mini-jupe, nommée en référence aux voitures fétiches de Mary Quant : les Minis. Il n'en fallait pas plus pour choquer la société bien pensante, les anciennes générations et la bourgeoisie qui ont jugé ce vêtement vulgaire et provocant. De quoi entraîner un conflit avec les plus jeunes qui eux se sont servis de la mini jupe pour se rebeller, revendiquer leur liberté et affirmer leur sexualité.

Une révolte qui finira par payer puisque malgré la réticence ambiante et face au succès de la mini jupe chez la jeunesse, le monde de la mode et des artistes a décidé de s'en emparer afin de la faire rayonner. Le créateur André Courrèges la popularise en l'intégrant dans ses collections dès 1965 et on l'aperçoit très rapidement sur des starlettes (actrices, chanteuses, mannequins...) du monde entier à l'instar de Twiggy, Catherine Deneuve, Brigitte Bardot...

Depuis la mini-jupe n'a cessé de traverser les époques, revisitée et réinterprétée de tous les côtés, jusqu'à s'imposer comme un incontournable du vestiaire féminin. Une pièce mode qui se veut donc véritablement féministe et qui incarnera pour toujours une certaine liberté.

Voir cette publication sur Instagram

Film from Napa Part I

Une publication partage par Aimee Song (@aimeesong) le

Choisir et porter la mini jupe

La mini jupe continue toujours de séduire et elle a de quoi ! Il y en a de toutes les coupes, de toutes les couleurs, de toutes les matières pour tous les styles et pour toutes les femmes. Que vous préfériez une jupe droite, patineuse, trapèze ou moulante, en cuir, en daim, en jean ou en soie.

Les modèles les plus basiques resteront unis dans des couleurs neutres comme vives, tandis que les plus audacieuses se pareront de motifs et d'imprimés tous plus fous les uns que les autres ainsi que de de détails qui font la différence : des strass, des clous, des broderies... On la porte de toutes les façons, pendant toutes les saisons avec des collants de préférence en hiver.

Il est possible de l'associer tout simplement à une jolie chemise ou une blouse élégante, avec un pull en maille , un tee-shirt ou un blazer cool. Du côté des chaussures, encore une fois tout passe : baskets , bottes, mules , sandales ou derbies à vous de choisir !

Vous l'aurez compris avec la mini jupe il n'y a pas vraiment de règles, c'est donc à vous de créer les vôtres !

Les meilleures marques