Running : comment choisir ses vêtements pour courir ?

Que vous soyez une coureuse du dimanche, une joggeuse occasionnelle ou une athlète à la recherche de performance, il vous faut une tenue bien spéciale pour courir ! Cette dernière doit être adaptée à votre morpho, aux conditions climatiques mais également à vos objectifs de performance. Pour y voir plus clair, suivez le guide : on vous dit tout.
Running : comment choisir sa tenue pour courir ?

Par Perrine Poncet , 17 février 2020

Courir : c'est bien, mais courir avec la bonne tenue... C'est mieux ! Que vous soyez une joggeuse occasionnelle, une mordue de running, une sportive régulière ou que vous vous imposiez d'aller courir de temps à autres, vous avez toutes un point commun : il faut vous une tenue adaptée à la course. Et oui, même vous qui courrez une fois toutes les 36 du mois. Car courir sans vêtement de sport, sans maintien ni amorti, ça peut être carrément dangereux.

Lors d'une course, le corps est soumis à de nombreux chocs et vibrations (articulations, vertèbres, poitrine etc), aux conditions météorologiques (chaud, froid, transpiration, vent, pluie) mais aussi à de nombreux facteurs extérieurs (frottements, pollution, état de la route etc). Il est donc primordial de choisir sa tenue avec soin.

Pour vous aider à y voir plus clair et surtout courir mieux, voici notre petit guide spéciale tenue de running !

1) Opter pour une brassière de running

Avant toute chose, il est important d'adapter votre tenue de combat à votre morpho, notamment quand il s'agît de votre poitrine qui se fait secouer dans tous les sens ! Le port d'une brassière est bien évidemment indiscutable pour vous assurer un bon maintien (et vous éviter des douleurs).

Brassières à bretelles droites, croisées dans le dos, ajourées, à maintien léger ou fort, grandes tailles... C'est à vous de voir ce qu'il vous faut. Si vous avez une poitrine généreuse, privilégiez les brassières avec un maintien extrême et beaucoup de renforts (empiècements en filets, bretelles croisées dans le dos, renforts latéraux etc). Les brassières sans coque plaquent beaucoup plus la poitrine contre le buste, certains bonnets compressent les seins l'un contre l'autre, d'autres les compriment d'avantage... L'idéal c'est d'essayer ou de demander conseil à un.e pro.

Optez idéalement pour une brassière qui puisse s'adapter à votre corps avec des bretelles ajustables ou des agrafes par exemple. Enfin si vous comptez porter un sac à dos ou faire des abdos à la fin de votre séance, préférez les brassières sans rien dans le dos afin de ne pas vous blesser.

2) Tops, tee-shirts et manches longues : quel modèle choisir ?

Pour le jogging, privilégiez des vêtements confortables qui favorisent l'évacuation de la transpiration. On oublie par exemple le coton qui risque d'absorber l'humidité, garder l'eau et vous faire grelotter après une sortie. Préférez les matières synthétiques et techniques comme le polyester, le polyamide, l'élasthanne ou encore le nylon par exemple, les tops avec des découpes, des résilles et des systèmes d'aération qui vous garderont au sec tout le long de votre course.

Par temps chaud, préférez les tee-shirts à manches courtes, les débardeurs ou courez juste en brassière si vous vous sentez à l'aise (avec de la crème solaire bien sûr si le soleil est au rendez-vous). Par temps froid, accumulez les couches : un tee-shirt ultra respirant sous un tee-shirt manches longues ou une veste de running devraient faire l'affaire.

En cas de pluie, de vent ou de neige, optez pour une veste coupe-vent imperméable qui vous protégera des gouttes ou des flocons.

3) Leggings, shorts ou cyclistes ?

Côté bas, vous avez l'embarras du choix entre les leggings longs, les shorts, les cyclistes, les leggings courts etc. Si vous courrez à une allure modérée, vous pouvez opter pour des vêtements amples qui ne vous entravent pas (shorts, jogging) comme des pièces plus ajustées (leggings longs en hiver, shorts et cyclistes au printemps-été).

Par contre si vous courrez vite et/ou longtemps, préférez des bas ajustées, sans trop de coutures apparentes et dans des bonnes matières pour éviter les frottements ! Vous pouvez à la limite porter un short (pratique pour les poches) par-dessus un legging par exemple. Optez pour des matières techniques qui évacuent vite la transpiration et qui sèchent vite.

4) Les chaussettes et les baskets

Pour éviter les frottements et les irritations, nous vous conseillons de choisir des chaussettes en coton + une matière technique (polyester, polyamide, élasthanne etc) afin que la transpiration s'évacue plus facilement. Pensez à choisir des chaussettes qui remontent suffisamment haut pour que vos baskets ne frottent pas sur vos chevilles !

Côté runnings, il va vous falloir des modèles adaptés aux différents types de terrain : sentiers, routes plates, montagne, ville, petites sorties, fractionnés, training etc. Le mieux est de vous faire conseiller par un pro ou d'aller jeter un oeil du côté des marques spécialistes (New Balance, Nike, Hoka One One, Asics, Saucony etc). En fonction de vos besoins, vous retrouverez des baskets anti-dérapantes, respirantes, plates, crantées ou encore étanches.

5) Les accessoires

Vous pouvez enfin compter sur les bons accessoires pour partir courir sereinement :

  • Les bonnets , cache-oreilles, snoods et gants en hiver pour garder un maximum de chaleur
  • Les casquettes, lunettes de soleil et visières en été pour éviter les coups de soleil
  • Les sacs à dos et sacs bananes pour transporter toutes vos affaires.
  • Les brassards et ceintures de course : parfaits pour garder vos objets indispensables pas loin (téléphone, clés, papiers etc).
  • Les gourdes : plus écolo que les bouteilles d'eau !
  • Les montres et bracelets connectés pour suivre l'évolution de vos performances

Maintenant que vous connaissez tous les secrets d'un bon équipement, il ne vous reste plus qu'à enfiler votre legging, votre brassière et vos baskets pour partir à l'aventure, en ville ou en pleine nature !

Les meilleures marques